CRISE POLITIQUE - L'opposition tiraillée entre "révolution" et élections

ISSAN EN THAILANDE

www.issan-en-thailande.com
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Veuillez vous inscrire pour avoir accès à toutes les rubriques du forum Smile Veuillez vous inscrire pour avoir accès à toutes les rubriques du forum Smile Veuillez vous inscrire pour avoir accès à toutes les rubriques du forum Smile
Horloge
Derniers sujets
» Thaïlande : Pur Isan ! La page facebook de รักษ์อีสาน รักบ้านเกิด* (4)
Ven 7 Aoû - 1:10 par jeffdepangkhan

» La gazette du web en vrac (13). มรสุม
Ven 31 Juil - 1:50 par jeffdepangkhan

» Prik part en vacances ?* Autour de "Un os dans le riz", épisode 2 !
Ven 24 Juil - 5:07 par jeffdepangkhan

» Thaïlande - Isan : À Ban Pangkhan, le jour où...
Sam 18 Juil - 8:52 par jeffdepangkhan

» Thaïlande - Isan : Quand Ban Pangkhan se met sur son 31 !
Mer 15 Juil - 12:56 par jeffdepangkhan

» Thaïlande, Isan : autour de Ban Pheang sur les rives du Mékong.
Mer 8 Juil - 7:22 par jeffdepangkhan

» Prik, lui, se déplace en motoculteur ! Autour de "Un os dans le riz".
Mer 1 Juil - 23:28 par jeffdepangkhan

» La gazette du web en vrac (12). Moitié de mousson ?
Mer 1 Juil - 2:45 par jeffdepangkhan

» Concours de chants d'oiseaux.
Mar 23 Juin - 17:59 par emmy

» La gazette de Ban Pangkhan (30). Du 14/04 au 10/06/2015.
Mer 10 Juin - 6:01 par jeffdepangkhan

» Thaïlande – Le Fawn Thaï
Dim 7 Juin - 11:25 par emmy

» Khon et Lakhon de Thailande /Danses Traditionnelle Thaïlandaise
Dim 7 Juin - 11:21 par emmy

» Phuket-sur-Seine, le quartier français thaïlandais en plein essor
Dim 7 Juin - 9:30 par emmy

» Thaïlande. La mode controversée des tatouages sacrés
Dim 7 Juin - 9:24 par emmy

»  La Fête anime une dernière fois Bangkok du 3 au 20 juin
Dim 7 Juin - 8:14 par emmy

» SECRETS DU GRAND MEKONG
Dim 7 Juin - 8:09 par emmy

»  Une nouvelle espèce découverte chaque semaine dans le Grand Mékong
Dim 7 Juin - 8:03 par emmy

» la street food
Dim 7 Juin - 7:36 par emmy

» Les tatouages sacrés thaïlandais ont la cote chez les étrangers
Dim 7 Juin - 6:09 par emmy

» Maison en teck
Dim 7 Juin - 6:06 par emmy

» La gazette du web en vrac (11). Et la mousson ?
Dim 31 Mai - 1:56 par jeffdepangkhan

» Thaïlande : Pur Isan ! La page facebook de รักษ์อีสาน รักบ้านเกิด* (3)
Sam 23 Mai - 12:03 par jeffdepangkhan

» "Un os dans le riz" : La parution !
Ven 15 Mai - 13:03 par jeffdepangkhan

» La gazette du web en vrac (10). *37.2°C, ça chauffe !
Mer 13 Mai - 1:51 par jeffdepangkhan

» Hors des Sentiers Battus avec le Grand Gang des Verts de Thaïlande!
Sam 25 Avr - 15:03 par emmy

BATH VS EUROS
Notre Forum est Eco ^^
bonial – prospectus et catalogues de vos magasins – moins de papier!
Mes Liens

      

liens partenaires


 

  
 

  
  



vivre

referencement gratuit

Flashmonde.fr

Zikyo.com - Annuaire djeuns ado


Annuaire Virtuel

Référencement gratuit

Vikaero.com - Annuaire généraliste


Site Thailande
Compteur de Visites
Mots-clés
thailandaise maison traditionnelle
Votre IP
prix metre carré


Partagez | 
 

 CRISE POLITIQUE - L'opposition tiraillée entre "révolution" et élections

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
emmy
Boss
Boss
avatar

Messages : 1186
Date d'inscription : 22/09/2012

MessageSujet: CRISE POLITIQUE - L'opposition tiraillée entre "révolution" et élections   Mer 18 Déc - 9:14

CRISE POLITIQUE - L'opposition tiraillée entre "révolution" et élections

Chitpas Bhirombhakdi est un des visages de la "révolution du peuple" en Thaïlande. Mais quand elle ne harangue pas la foule pour l'enjoindre de renverser le gouvernement, cette jolie héritière prépare son avenir parlementaire. Cette contradiction met en lumière le dilemme du Parti démocrate, l'une des plus anciennes formations politiques de Thaïlande --à défaut d'être la plus populaire-- dont les députés ont démissionné pour rejoindre les manifestations.
Apirak Kosayodhin, ancien gouverneur de Bangkok dans une manifestation anti-gouvernement en novembre (Photo Suphang Naraipratan)Le parti est entré en réunion lundi pour décider de participer ou non aux élections législatives anticipées fixées au 2 février par la première ministre Yingluck Shinawatra.
De sa décision dépend en partie l'avenir de la fragile démocratie thaïlandaise.
«Nous ne savons pas s'il y aura une élection, mais en tant que responsable politique, je dois m'y préparer», se justifie Chitpas.
«L'héritière Singha» appartient à l'une des familles les plus riches du pays, dont la brasserie Boon Rawd Brewery produit la bière Singha, commanditaire officiel du club de football anglais Manchester United.
Ancienne porte-parole du parti, Chitpas Bhirombhakdi, 27 ans, a échoué à décrocher un siège au Parlement il y a deux ans. Formée en Grande-Bretagne, elle confie que son rêve de petite fille était de devenir première ministre.
Chaque soir, elle monte sur scène pour galvaniser un mouvement dont l'objectif affiché est de chasser un gouvernement issu d'un raz-de-marée électoral en 2011 et de lui substituer un «comité populaire» non-élu.
Mais elle assure que les Démocrates ne renoncent pas à la démocratie.
«Nous avons juste besoin de temps pour réformer le pays», explique-t-elle à l'AFP en citant la corruption et l'achat de vote au nombre des plaies nationales.
«Apprendre la démocratie»
Le problème, selon elle, est que beaucoup de Thaïlandais manquent d'une «véritable compréhension de la démocratie (...), surtout dans les zones rurales», acquises au Puea Thai, le parti majoritaire, assuré de remporter une fois encore les élections du 2 février, si elles ont lieu.
Les Démocrates, eux, recrutent dans l'élite et la classe moyenne de Bangkok qui vouent une haine tenace à Thaksin, l'ancien Premier ministre renversé par des généraux royalistes en 2006 et qui, depuis son exil, continue de gouverner à travers sa soeur Yingluck selon l'opposition.
Mais les Démocrates n'ont pas gagné de majorité dans les urnes depuis deux décennies et leurs détracteurs affirment que les seules réformes qui les intéressent sont celles qui mettraient fin à leurs déroutes électorales.
Leur dernière arrivée aux manettes en 2008 n'a été possible qu'après la dissolution du parti pro-Thaksin au pouvoir. Les manifestations des «chemises rouges» fidèles à Thaksin il y a trois ans avaient été réprimées dans le sang par l'armée et le chef du Parti démocrate alors à la tête du gouvernement est accusé de leur avoir donné le feu vert.
Thaksin, qui vit à Dubaï, compte de nombreux partisans en province grâce à ses programmes pour les plus démunis dans les régions du nord et du nord-est, notamment avec une politique de soutien aux riziculteurs dans ces régions démographiquement dominantes. Ces mesures «populistes» s'apparentent à de la corruption, selon l'opposition.
«Les Thaïlandais doivent apprendre la démocratie», insiste Chitpas. «Autrefois, avant tous ces événements, les gens étaient peu au fait de la politique. Au Parlement, quand les lois étaient votées lors de sessions retransmises en direct à la télévision, les gens ne s'y intéressaient pas».
L'opposition s'appuie sur des courants ultra-royalistes et certains observateurs doutent ouvertement des bonnes intentions du Parti démocrate.
«Ils veulent se débarrasser de Thaksin et instaurer un régime d'exception en contournant le processus démocratique», s'inquiète ainsi Pavin Chachavalpongpun, professeur associé au Centre des études du sud-est asiatique à l'université japonaise de Kyoto.
Chitpas espère qu'un jour un gouvernement thaïlandais pourra survivre le temps d'un mandat complet de quatre ans sans que l'armée ni la justice ne viennent changer le cours de l'Histoire, un cas de figure rarissime dans un pays qui a connu 18 coups d'Etat depuis 1932.

Daniel ROOK - AFP (http://www.lepetitjournal.com/bangkok) mardi 17 décembre 2013

http://www.lepetitjournal.com/bangkok/accueil/actualite/172515-crise-politique-l-opposition-tiraillee-entre-revolution-et-elections

_________________
sunny exigez le succès comme un droit, soyez ce que vous voulez être.
Revenir en haut Aller en bas
 
CRISE POLITIQUE - L'opposition tiraillée entre "révolution" et élections
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gypsy: crise d'épilepsie ou AVC ou ??
» Les contradictions entre la politique d’Obama et l’éthique (Cuba)
» Bagarres/tensions entre mâles
» Vidéo de jeux entre chiens : j'aimerais avoir vos avis
» Remplissage entre dalle et lisse basse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ISSAN EN THAILANDE :: Thailande :: Histoires Siamoise :: généralité sur la Thaïlande ! :: Toutes les actualités en Thailande-
Sauter vers: