Seins, fesses, pénis: en Thaïlande, il faut souffrir pour être belle... ou beau

ISSAN EN THAILANDE

www.issan-en-thailande.com
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Veuillez vous inscrire pour avoir accès à toutes les rubriques du forum Smile Veuillez vous inscrire pour avoir accès à toutes les rubriques du forum Smile Veuillez vous inscrire pour avoir accès à toutes les rubriques du forum Smile
Horloge
Derniers sujets
» Thaïlande : Pur Isan ! La page facebook de รักษ์อีสาน รักบ้านเกิด* (4)
Ven 7 Aoû - 1:10 par jeffdepangkhan

» La gazette du web en vrac (13). มรสุม
Ven 31 Juil - 1:50 par jeffdepangkhan

» Prik part en vacances ?* Autour de "Un os dans le riz", épisode 2 !
Ven 24 Juil - 5:07 par jeffdepangkhan

» Thaïlande - Isan : À Ban Pangkhan, le jour où...
Sam 18 Juil - 8:52 par jeffdepangkhan

» Thaïlande - Isan : Quand Ban Pangkhan se met sur son 31 !
Mer 15 Juil - 12:56 par jeffdepangkhan

» Thaïlande, Isan : autour de Ban Pheang sur les rives du Mékong.
Mer 8 Juil - 7:22 par jeffdepangkhan

» Prik, lui, se déplace en motoculteur ! Autour de "Un os dans le riz".
Mer 1 Juil - 23:28 par jeffdepangkhan

» La gazette du web en vrac (12). Moitié de mousson ?
Mer 1 Juil - 2:45 par jeffdepangkhan

» Concours de chants d'oiseaux.
Mar 23 Juin - 17:59 par emmy

» La gazette de Ban Pangkhan (30). Du 14/04 au 10/06/2015.
Mer 10 Juin - 6:01 par jeffdepangkhan

» Thaïlande – Le Fawn Thaï
Dim 7 Juin - 11:25 par emmy

» Khon et Lakhon de Thailande /Danses Traditionnelle Thaïlandaise
Dim 7 Juin - 11:21 par emmy

» Phuket-sur-Seine, le quartier français thaïlandais en plein essor
Dim 7 Juin - 9:30 par emmy

» Thaïlande. La mode controversée des tatouages sacrés
Dim 7 Juin - 9:24 par emmy

»  La Fête anime une dernière fois Bangkok du 3 au 20 juin
Dim 7 Juin - 8:14 par emmy

» SECRETS DU GRAND MEKONG
Dim 7 Juin - 8:09 par emmy

»  Une nouvelle espèce découverte chaque semaine dans le Grand Mékong
Dim 7 Juin - 8:03 par emmy

» la street food
Dim 7 Juin - 7:36 par emmy

» Les tatouages sacrés thaïlandais ont la cote chez les étrangers
Dim 7 Juin - 6:09 par emmy

» Maison en teck
Dim 7 Juin - 6:06 par emmy

» La gazette du web en vrac (11). Et la mousson ?
Dim 31 Mai - 1:56 par jeffdepangkhan

» Thaïlande : Pur Isan ! La page facebook de รักษ์อีสาน รักบ้านเกิด* (3)
Sam 23 Mai - 12:03 par jeffdepangkhan

» "Un os dans le riz" : La parution !
Ven 15 Mai - 13:03 par jeffdepangkhan

» La gazette du web en vrac (10). *37.2°C, ça chauffe !
Mer 13 Mai - 1:51 par jeffdepangkhan

» Hors des Sentiers Battus avec le Grand Gang des Verts de Thaïlande!
Sam 25 Avr - 15:03 par emmy

BATH VS EUROS
Notre Forum est Eco ^^
bonial – prospectus et catalogues de vos magasins – moins de papier!
Mes Liens

      

liens partenaires


 

  
 

  
  



vivre

referencement gratuit

Flashmonde.fr

Zikyo.com - Annuaire djeuns ado


Annuaire Virtuel

Référencement gratuit

Vikaero.com - Annuaire généraliste


Site Thailande
Compteur de Visites
Mots-clés
maison traditionnelle thailandaise
Votre IP
prix metre carré


Partagez | 
 

 Seins, fesses, pénis: en Thaïlande, il faut souffrir pour être belle... ou beau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
emmy
Boss
Boss
avatar

Messages : 1186
Date d'inscription : 22/09/2012

MessageSujet: Seins, fesses, pénis: en Thaïlande, il faut souffrir pour être belle... ou beau   Lun 11 Mar - 12:22

Des liftings aux fils d'or aux injections d'huile d'olive dans le pénis, sans oublier les gifles infligées aux poitrines pour les rendre plus plantureuses, les Thaïlandais ne reculent devant rien dans leur quête d'un idéal de beauté. Quitte à risquer leur vie avec des charlatans.

Dans sa boutique de Bangkok, Khunyingtobnom exerce le métier insolite de "gifleuse de seins" depuis 28 ans. Elle fait une démonstration musclée d'une technique dont elle se dit la pionnière: à coups de claques et de pincements sans pitié, elle promet à ses clientes d'augmenter leur tour de poitrine d'une taille de soutien-gorge.

"C'est la beauté par le naturel, un million de pour cent garanti", explique sans rire l'excentrique Thaïlandaise de 46 ans, qui a changé son nom en Khunyingtobnom, "madame gifleuse de seins".

Mais si sa méthode évite le bistouri, elle ne dispense pas de mettre la main au portefeuille: 450 euros pour deux sessions de 15 minutes - une par sein.

Un art hérité de sa grand-mère et qu'elle s'applique à dispenser à 20 clientes chaque jour. Certaines se déplacent pour un service plus sélectif encore, les mêmes claques, mais sur le visage. Etrangement, c'est pour le rendre plus fin cette fois. Pour 750 euros la session.

Dans un pays où les canons de la beauté exercent une véritable dictature, les femmes ne sont pas les seules à succomber aux sirènes des améliorations esthétiques.

Un urologue de la capitale a tiré la sonnette d'alarme après avoir constaté une augmentation du nombre de Thaïlandais venus le consulter après avoir fait subir à leur pénis des injections d'huile d'olive, de cire d'abeille, de silicone ou de paraffine pour l'élargir.

L'échec est douloureux.

"Le corps réagit à la substance étrangère. Quand il y a une irritation chronique, ou une infection, cela devient difficile à soigner (...). Il devient difficile de marcher ou de prendre une douche", explique le Dr Surat Kittisupaporn, de l'hôpital de la police, qui voit jusqu'à 300 de ces patients malheureux chaque mois.

Conséquence extrême d'un traitement sans résultat prouvé, il a dû en novembre effectuer une ablation totale des organes génitaux d'un d'entre eux.

Crème vaginale blanchissante

Cette quête d'un corps parfait n'est pas nouvelle, note le Dr. Suwirakorn Ophaswongse, porte-parole de la Société dermatologique de Thaïlande. "Cela a commencé avec la croyance que les aristocrates devaient avoir la peau blanche, et que les gens avec la peau sombre appartenaient à une classe inférieure".

Et ce sentiment a la vie dure dans un pays où les crèmes blanchissantes -- y compris vaginales -- sont légion.

Mais la pop coréenne a également sa part de responsabilité, estime Suwirakorn, évoquant le rêve des Thaïlandais de ressembler à leurs idoles siliconées de la K-Pop. Un rêve qui peut se transformer en cauchemar dans des cliniques clandestines.

En octobre, une hôtesse de salons professionnels est décédée lorsque que la substance injectée pour gonfler ses fesses est passée dans son sang.

Une histoire tragique qui n'a pas découragé son amie et collègue Nutchanunt Angkuttarothum, 25 ans. "Nous devons toujours prendre soin de nous et avoir l'air belle, sinon nous ressemblerions à n'importe qui", plaide-t-elle.

Pour les élites de Bangkok, des traitements bien plus luxueux sont également disponibles. Patcharat et sa femme Itsaraporn ont ainsi tous les deux fait l'expérience, dans une clinique huppée, d'un lifting aux fils d'or censé resserrer et éclaircir la peau de leur visage.

"J'avais des rides et de la peau sèche sous les yeux, mais c'est beaucoup mieux depuis que je l'ai fait", assure l'épouse de 51 ans.

Les fines tiges d'or presque pur insérées sous la peau -- pour la bagatelle de 10.000 à 150.00 euros -- forment un maillage qui stimule la production de collagène et maintient la peau souple, assure Maciej Lichaj, chirurgien esthétique polonais dans cette clinique.

"Les gens en Asie adorent l'or (...). Ils en veulent à l'extérieur et à l'intérieur", explique-t-il en riant.

Le Dr. Suwirakorn, elle, n'est pas convaincue. "C'est mieux d'avoir la beauté intérieure".

Source : par Apilaporn VECHAKIJ / AFP

_________________
sunny exigez le succès comme un droit, soyez ce que vous voulez être.
Revenir en haut Aller en bas
 
Seins, fesses, pénis: en Thaïlande, il faut souffrir pour être belle... ou beau
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Thaïlande 2011 par la route
» La Thaïlande, c'est le paradis
» Adeniums en Thaïlande
» quelques souvenirs de Thaïlande
» Thaïlande, inondations à Bangkok : ce que les touristes doivent savoir !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ISSAN EN THAILANDE :: Thailande :: Histoires Siamoise :: généralité sur la Thaïlande !-
Sauter vers: