Voyages à prix variables sur internet !

ISSAN EN THAILANDE

www.issan-en-thailande.com
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Veuillez vous inscrire pour avoir accès à toutes les rubriques du forum Smile Veuillez vous inscrire pour avoir accès à toutes les rubriques du forum Smile Veuillez vous inscrire pour avoir accès à toutes les rubriques du forum Smile
Horloge
Derniers sujets
» Thaïlande : Pur Isan ! La page facebook de รักษ์อีสาน รักบ้านเกิด* (4)
Ven 7 Aoû - 1:10 par jeffdepangkhan

» La gazette du web en vrac (13). มรสุม
Ven 31 Juil - 1:50 par jeffdepangkhan

» Prik part en vacances ?* Autour de "Un os dans le riz", épisode 2 !
Ven 24 Juil - 5:07 par jeffdepangkhan

» Thaïlande - Isan : À Ban Pangkhan, le jour où...
Sam 18 Juil - 8:52 par jeffdepangkhan

» Thaïlande - Isan : Quand Ban Pangkhan se met sur son 31 !
Mer 15 Juil - 12:56 par jeffdepangkhan

» Thaïlande, Isan : autour de Ban Pheang sur les rives du Mékong.
Mer 8 Juil - 7:22 par jeffdepangkhan

» Prik, lui, se déplace en motoculteur ! Autour de "Un os dans le riz".
Mer 1 Juil - 23:28 par jeffdepangkhan

» La gazette du web en vrac (12). Moitié de mousson ?
Mer 1 Juil - 2:45 par jeffdepangkhan

» Concours de chants d'oiseaux.
Mar 23 Juin - 17:59 par emmy

» La gazette de Ban Pangkhan (30). Du 14/04 au 10/06/2015.
Mer 10 Juin - 6:01 par jeffdepangkhan

» Thaïlande – Le Fawn Thaï
Dim 7 Juin - 11:25 par emmy

» Khon et Lakhon de Thailande /Danses Traditionnelle Thaïlandaise
Dim 7 Juin - 11:21 par emmy

» Phuket-sur-Seine, le quartier français thaïlandais en plein essor
Dim 7 Juin - 9:30 par emmy

» Thaïlande. La mode controversée des tatouages sacrés
Dim 7 Juin - 9:24 par emmy

»  La Fête anime une dernière fois Bangkok du 3 au 20 juin
Dim 7 Juin - 8:14 par emmy

» SECRETS DU GRAND MEKONG
Dim 7 Juin - 8:09 par emmy

»  Une nouvelle espèce découverte chaque semaine dans le Grand Mékong
Dim 7 Juin - 8:03 par emmy

» la street food
Dim 7 Juin - 7:36 par emmy

» Les tatouages sacrés thaïlandais ont la cote chez les étrangers
Dim 7 Juin - 6:09 par emmy

» Maison en teck
Dim 7 Juin - 6:06 par emmy

» La gazette du web en vrac (11). Et la mousson ?
Dim 31 Mai - 1:56 par jeffdepangkhan

» Thaïlande : Pur Isan ! La page facebook de รักษ์อีสาน รักบ้านเกิด* (3)
Sam 23 Mai - 12:03 par jeffdepangkhan

» "Un os dans le riz" : La parution !
Ven 15 Mai - 13:03 par jeffdepangkhan

» La gazette du web en vrac (10). *37.2°C, ça chauffe !
Mer 13 Mai - 1:51 par jeffdepangkhan

» Hors des Sentiers Battus avec le Grand Gang des Verts de Thaïlande!
Sam 25 Avr - 15:03 par emmy

BATH VS EUROS
Notre Forum est Eco ^^
bonial – prospectus et catalogues de vos magasins – moins de papier!
Mes Liens

      

liens partenaires


 

  
 

  
  



vivre

referencement gratuit

Flashmonde.fr

Zikyo.com - Annuaire djeuns ado


Annuaire Virtuel

Référencement gratuit

Vikaero.com - Annuaire généraliste


Site Thailande
Compteur de Visites
Mots-clés
maison traditionnelle thailandaise
Votre IP
prix metre carré


Partagez | 
 

 Voyages à prix variables sur internet !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
emmy
Boss
Boss
avatar

Messages : 1186
Date d'inscription : 22/09/2012

MessageSujet: Voyages à prix variables sur internet !   Lun 8 Juil - 13:58

C'est inintéressant a savoir et ceci peut nous être utile lorsque nous prenons nos billet en ligne !Razz 

Voyages à prix variables sur internet : la Cnil enquête sur le traçage IP

La Cnil s'intéresse aux sites internet qui vendent des voyages en utilisant l'IP tracking. Un "pistage" informatique, qui augmente les prix des billets à chaque nouvelle consultation, pour nous pousser à l'achat.


L'IP tracking espionne nos clics sur internet

L'usage de l'IP tracking sur les sites de vente en ligne de voyage est dans le collimateur de la Commission nationale informatique et libertés (Cnil), qui a décidé de mener une étude sur le sujet.

Pourquoi ? L'IP tracking est une sorte de "mouchard" informatique, qui traque et enregistre nos recherches en ligne, pour un billet d'avion ou une chambre d'hôtel, par exemple.

Il arrive que des sites réajustent alors les prix affichés (généralement à la hausse), à chaque nouvelle consultation de l'internaute, qui reconnu grâce à son adresse IP (l'adresse de l'ordinateur ou d'un autre appareil connect), histoire de l'inciter à acheter au plus vite...

À relire sur le blog SOS Conso

Pour mieux comprendre pourquoi les prix des billets changent sur internet, parfois à quelques minutes d'intervalle, je vous invite à lire cet article paru sur le blog SOS Conso du Monde.fr :

► Pourquoi les prix des trains ou des avions varient d'une minute à l'autre ( voir a la fin)

La journaliste Rafaele Rivais complète ses précédents articles sur le sujet, en s'appuyant sur l'expertise de Jacques Nantel, professeur de HEC Montréal.

Celui-ci explique comment sont utilisés conjointement la technique dite de yield management et l'outil informatique d'IP tracking dans le commerce en ligne :

YIELD MANAGEMENT. Consiste à « éviter qu’un avion ou un train ne partent avec des places vides, et à essayer   de vendre un maximum de sièges au prix fort ». Quand un opérateur sait qu’un vol est vide, il baisse les prix. Quand le vol se remplit, il les augmente.

IP TRACKING. C'est un procédé informatique de suivi par adresse IP (l'adresse de l'ordinateur) qui tend à faire croire à l’internaute qu'un vol se remplit. « Lorsque celui-ci se connecte une première fois pour consulter les horaires de train, le Paris-Londres est à 40€. S’il n’achète pas tout de suite et qu’il revient plus tard, le Paris-Londres est à 55€, ce signal devant lui laisser penser que la prochaine fois il sera à 70€... »


Atteinte aux droits des consommateurs
Alertée par des utilisateurs de sites internet d'achat de voyages en ligne sur de possibles pratiques d'IP tracking, l'eurodéputée Françoise Castex avait saisi en avril la Cnil : en plus de « violer » la protection des données personnelles, l'IP tracking est une « grave atteinte aux droits des consommateurs », explique-t-elle.

La Cnil a récemment répondu, dans une lettre à Françoise Castex, que « cette pratique, qui se base sur la collecte de données à caractère personnel », dont l'adresse IP, « suscite de nombreuses interrogations ».

La Cnil a donc décidé de « mener une étude afin de déterminer si les dispositions relatives à la loi Informatique et libertés sont respectées ».

Pratiques commerciales déloyales

Selon la Cnil, « l'IP tracking doit également être appréhendé sur le fondement des pratiques commerciales déloyales ».

Elle affirme ainsi « travailler en collaboration étroite avec la DGCCRF (Direction de la Concurrence de la Consommation et de la Répression des Fraudes) afin de déterminer [...] de l'opportunité de réaliser des actions conjointes auprès des principaux opérateurs concernés ».

L'IP tracking « est susceptible de porter préjudice à certains clients qui se verraient appliquer des tarifs moins avantageux en fonction de leur profil de navigation », souligne encore la Cnil.

Avant les grands départs en vacances ?

« J'espère que cette enquête aboutira avant les grands départs en vacances et que des mesures pourront être prises rapidement », a pour sa part indiqué Françoise Castex, avant de rappeler que « des millions de personnes sont concernées ».



Pourquoi les prix des trains ou des avions varient d’une minute à l’autre
 
Oui, l' IP tracking, cette technique qui consiste à pister l’adresse IP de votre ordinateur, pour vous inciter à acheter un billet d’avion ou de train, existe bien ! Cette fois, ce n'est plus un internaute anonyme qui nous le dit, comme dans cette note du 24 janvier, mais un professeur de HEC Montréal, Jacques Nantel, auteur notamment de « On veut votre bien et on l'aura ». (éditions Transcontinental, 2011).

« L’Ip tracking n’est qu’une technique au service d’une stratégie, le yield management,», explique M. Nantel. « Cette stratégie est pratiquée par la majorité des compagnies aériennes - où nombre de mes anciens étudiants sont d’ailleurs partis travailler - ainsi que dans le milieu hôtelier », assure-t-il.

« Nous enseignons les algorithmes depuis une dizaine d’années – ces derniers ont été mis au point partir de 1995 ; ils ont accompagné le développement du commerce électronique et de l’Internet. »

Le yield management, ou optimisation de la recette tarifaire,  vise à rentabiliser les voyages: "Eviter qu’un avion ou un train ne partent avec des places vides, essayer de vendre un maximum de sièges au prix fort". Son principe est le suivant : quand un opérateur sait qu’un vol est vide, il baisse les prix ; quand le vol se remplit, il les augmente.

L’IP tracking est la technique qui permet de donner à l’internaute l’illusion que le vol se remplit. « Lorsque celui-ci se connecte une première fois pour consulter les horaires de train, le Paris-Londres est à 40 euros. S’il n’achète pas tout de suite et qu’il revient plus tard, le Paris-Londres est à 55 euros, ce signal devant lui laisser penser que la prochaine fois il sera à 70 euros."

Comment est-ce possible ? « Lorsque vous vous connectez sur le site du voyagiste, celui-ci suit votre recherche pas à pas, et l’associe à l’adresse IP de votre terminal (ordinateur, smartphone etc). Si vous vous déconnectez et que vous revenez un peu plus tard, pour faire la même recherche, il vous repère et vous propose un prix plus élevé. Il vous laisse croire que le nombre de places diminue et que le prix augmente. »

Pour vérifier que cette pratique existe, il suffit de simuler la même recherche de billets plusieurs fois successivement, sur un même terminal.

Le prix va ainsi passer de 100, à 105 puis  115 euros. Si l'on réalise alors la  même simulation depuis un autre terminal, avec une connexion distincte (attention aux smartphones en wifi qui peuvent partager la même connexion), le prix est revenu à 100 euros.

Cette pratique est-elle légale ?

Pour M. Nantel, elle n'a rien d'illégal: "Un marchand de chaussures peut très bien n'exposer que quelques paires d'un modèle dans son magasin, pour vous faire faire croire que ce sont les dernières", observe-t-il.

Alexis Selinger, le président de l'association SOS Voyages,  tout en "réprouvant moralement cette manipulation du consommateur", constate qu'"elle ne viole aucun texte régissant l'activité du transport aérien passagers et ne permet donc en conséquence aucun recours contentieux".

M. Selinger rappelle qu'"au terme de la Convention de Montréal et du règlement européen 1008/2008, les transporteurs, sauf exception liée à une obligation de service public, ont toute latitude de fixer à la hausse ou à la baisse le prix de vente de leur billetterie".

La Commission européenne, pour sa part, ne nous a pas répondu.

Et la protection des données personnelles?

Les adresses IP sont considérées comme des "données personnelles", par le groupe de travail "article 29", qui regroupe les organismes européens de protection de données (lire son avis de juin 2007). On ne peut donc pas les utiliser n'importe comment.

Le Contrôleur européen de la protection des données assure que "les règles de protection des données doivent être respectées": il faut que leur utilisation soit prévue par une "base légale", qu'elle se limite aux "finalités initiales", et que les personnes en soient" informées".

En clair, cela signifie que les voyagistes ou les hôteliers devraient indiquer dans leurs Conditions générales de vente  que l'adresse IP des  internautes sera utilisée dans le but de faire grimper les prix.

"Ils ne le feront jamais!", prédisent les juristes du Centre européen de la consommation (CEC). "Ils diront que l'adresse IP  est utilisée dans le but de faire 'varier les prix' et de proposer la meilleure offre commerciale possible".  Le CEC estime que "seules les autorités de contrôle de la concurrence pourraient alors intervenir, afin de vérifier si ces variations de prix sont normales ou abusives et si elle n'entraînent pas une concurrence déloyale."

De son côté, le Contrôleur européen des données rappelle que seules  "les autorités de contrôle nationales peuvent être saisies d'une réclamation": en France, ce serait la Commission nationale de l'informatique et des libertés. "Un consommateur s'estimant lésé du fait que les prix ont augmenté entre deux connexions, pourrait lui demander dans quel but son adresse IP a été utilisée. Elle pourrait alors diligenter une inspection - ce qui supposerait d'examiner le système informatique de l'entreprise."

Source : http://sosconso.blog.lemonde.fr/2013/02/01/pourquoi-les-prix-des-trains-ou-des-avions-varient-dune-minute-a-lautre-fin/

_________________
sunny exigez le succès comme un droit, soyez ce que vous voulez être.
Revenir en haut Aller en bas
 
Voyages à prix variables sur internet !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prix Festool sur Internet
» ou acheter seiko sur le net svp
» Info Marché gris et Rolex
» Voyages dans le Sud: Sunwing gagne des parts de marché
» Besoin de vos avis. achat de montre sur internet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ISSAN EN THAILANDE :: La Thailande !! Moi, c'est juste pour les vacances ! :: Mes vacances en Thaïlande !-
Sauter vers: